Jean-François Carenco, préfet de Rhône-Alpes

25 nov. 2010, PAR Pierre Laberrondo
  • 01
    MIN
  • 0

L’ex-directeur de cabinet de Jean-Louis Borloo remplace Jacques Gérault, qui dirige le cabinet du ministre de la Défense, Alain Juppé.


Il y a quelques semaines encore, Jean-François Carenco se serait plutôt vu à Matignon comme directeur de cabinet d’un Jean-Louis Borloo Premier ministre ou bien à la tête d’Eiffage, numéro trois français du BTP, comme successeur de Jean-François Roverato. L’ancien bras droit de l’ex-ministre de l’Écologie retourne finalement en préfecture. Jean-François Carenco a été nommé hier, en Conseil des ministres, préfet de Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet du Rhône. Il remplace Jacques Gérault, nommé la semaine dernière directeur du cabinet d’Alain Juppé au ministère de la Défense.

Âgé de 58 ans, ce haut fonctionnaire est indissociable du parcours ministériel de Jean-Louis Borloo. Directeur de cabinet du ministre de la Cohésion sociale de 2004 à 2006, il était revenu au cabinet de Jean-Louis Borloo en 2007, lors de sa nomination au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi. Il ne l’avait pas suivi lors de son transfert quelques semaines plus tard au ministère de l’Écologie, mais l’avait rejoint en 2008, toujours comme directeur de cabinet. Ancien élève de l’ENA et diplômé d’HEC, Jean-François Carenco a commencé sa carrière comme conseiller au tribunal administratif de Marseille, avant d’effectuer un riche parcours dans la préfectorale. Il a notamment été préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Guadeloupe, de Haute-Savoie, de Haute-Normandie et de Midi-Pyrénées.

Pierre Laberrondo

ÉGALEMENT SUR ACTEURS PUBLICS