Quantcast

Les agents des ministères partent plus nombreux en formation

9 févr. 2018, PAR Bastien Scordia
  • 03
    MIN
  • 0

Fotolia

Selon une étude de la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), le nombre d’agents des ministères partis en formation a augmenté de 6,9 % en 2016. Le nombre moyen de jours de formation (statutaire et professionnelle) a lui aussi crû, tout comme le montant des dépenses correspondantes (+ 8,6 %). 


La tendance en matière de formation s’inverse dans les ministères. Après une forte baisse en 2015, le nombre d’agents des ministères (hors Éducation nationale et Enseignement supérieur) partis en formation a augmenté de près de 7 % en 2016. Cette année-là, 1 540 352 agents se sont ainsi formés contre 1 440 385 en 2015, indique la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) dans une étude publiée jeudi 8 février [cliquez ici pour la consulter].

Dans le détail, les effectifs partis en formation statutaire – à savoir les agents ayant bénéficié d’une formation suivie avant une titularisation à un poste – ont crû de 8,1 % avec 434 414 agents concernés. Ceux ayant suivi une formation professionnelle (congés de formation, formation continue, préparation aux examens et concours) ont pour leur part augmenté de 6,5 % soit au total 1 105 939 agents.

Cette hausse n’est néanmoins pas uniforme. Si le nombre d’agents du ministère de la Défense partis en formation a par exemple augmenté entre 2015 et 2016, passant de 41 923 agents à 50 206 sur la période, celui du ministère de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire a, lui, baissé (33 803 agents en 2016 contre 40 757 en 2015).

Nombre de jours de formation en hausse

En moyenne, chaque agent des ministères formé l’a été pendant 5,1 jours en formation statutaire (+ 0,6 jour par rapport à 2015) et pendant 3,3 jours en formation professionnelle (+ 0,2 jour). Au total, le nombre de jours de formation suivi au cours de l’année 2016 s’établissait en moyenne à 8,4 jours, soit 0,8 jour de plus qu’en 2015.

“Le nombre moyen de jours de formation statutaire par agent en fonction est assez lié aux recrutements et à leur structure par catégories hiérarchique”, souligne la DGAFP. En raison notamment des embauches liées à la lutte contre le terrorisme, il augmente ainsi “fortement” au ministère de l’Intérieur (+ 1,4 jour par rapport à 2015). A contrario, ce nombre baisse au ministère de l’Agriculture (- 0,7 jour). Sur le plan de la formation professionnelle, c’est le ministère de la Défense qui enregistre la plus forte hausse du nombre de jours moyen de formation par agent (+ 0,5 jour).

Dépenses en hausse

Concernant la répartition de ces jours de formation par catégorie, comme en 2015, ce sont les agents des catégories A et B, qui en ont le plus bénéficié, avec respectivement 8,9 jours (- 0,3 jour) et 10,6 jours (+ 1,5 jour). Les agents de catégorie C et les ouvriers d’État ont quant à eux “eu un moindre accès à la formation”, avec 5,7 jours de formation en moyenne en 2016. Ce dernier chiffre est néanmoins en hausse de 0,8 jour par rapport à 2015.

Conséquence logique de la hausse des effectifs partis en formation : les dépenses correspondantes supportées par les ministères ont fortement augmenté. Elles s’établissaient ainsi, en 2016, à 1,84 milliard d’euros, soit une hausse de 8,6 % par rapport à 2015 (+ 12 % pour la formation statutaire et + 5,1 % pour la formation professionnelle). Ces dépenses représentaient au total 7,9 % de la masse salariale des ministères en 2016 (+ 0,6 point). Pour rappel, le poids total des dépenses de formation des ministères avait déjà augmenté de 1,9 % en 2015.