Quantcast

Promouvoir le management de proximité

4 janv. 2018, PAR Bruno Botella
  • 01
    MIN
  • 0

 Donner ses chances au management de proximité passe par une remise en cause de la gestion par corps, de la cogestion des carrières...


L’exécutif a envie de réformer la fonction publique, mais tourne encore autour du sujet sans trop savoir par quel bout le prendre. Cela se comprend, le sujet est tellement explosif qu’aucun prédécesseur d’Emmanuel Macron n’a osé y toucher. La RGPP, menée tambour battant sous l’ère Sarkozy, a soigneusement évité la question de la fonction publique. Jusqu’à l’absurde, comme en témoigne, à l’époque, la création des directions départementales interministérielles avec des agents toujours gérés « en silos », par ministère. Donner ses chances au management de proximité passe par une remise en cause de la gestion par corps, de la cogestion des carrières avec les syndicats par le biais des commissions administratives paritaires (CAP) et plus largement, de la verticalité et du centralisme qui sont la marque de l’administration à la française. Le dossier qu’Acteurs publics consacre à ce sujet et les nombreux témoignages recueillis montrent que les managers publics attendent des décisions rapidement. Leur situation est devenue intenable : ils sont pris en tenailles entre l’injonction de manager au plus près, de donner du sens à l’action publique, et celle de respecter des règles statutaires rigides. Certes, des marges de manœuvre existent, elles permettent aux plus habiles – ou aux plus courageux – de mener leur barque. La solution ne serait pas de remettre en cause le statut, mais juste de l’adapter. L’attractivité de la fonction publique est à ce prix.