Quantcast

Cérémonie d’hommage au gendarme Arnaud Beltrame mercredi 28 mars aux Invalides

26 mars 2018, PAR Acteurs Publics
  • 02
    MIN
  • 0

Hommage devant la gendarmerie de Carcassonne, le 25 mars 2018 - RODRIGUEZ PASCAL/SIPA

Emmanuel Macron avait annoncé qu’un “hommage national” serait rendu à cet officier de gendarmerie, dont la mort “en héros” des mains d’un djihadiste dans l’Aude suscite une vive émotion.


Une cérémonie publique en hommage au lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, tué vendredi 23 mars par le terroriste djihadiste de l’Aude après s’être substitué à une otage, aura lieu mercredi 28 mars aux Invalides en présence du président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé l’Élysée.

La cérémonie d’hommage national au lieutenant-colonel Beltrame aura lieu à partir de 11 h 30, en présence de sa famille et des familles des autres victimes de l’attaque terroriste de Carcassonne et Trèbes, a indiqué l’Élysée. “Accompagné de son épouse, le président de la République prononcera un éloge funèbre”, a ajouté la présidence de la République.

Vive émotion

Emmanuel Macron avait annoncé, samedi 24 mars, qu’un “hommage national” serait rendu à l’officier de gendarmerie, dont la mort “en héros” continue de susciter une vive émotion. 

Le terroriste, qui était muni d’une arme de poing, d’un couteau de chasse et de 3 engins explosifs artisanaux, selon une source judiciaire, a été abattu par les forces de l’ordre après une prise d’otages dans un supermarché Super U à Trèbes, commune proche de la cité historique de Carcassonne.

Peu après cette prise d’otages qui avait déjà fait 2 morts, le lieutenant-colonel Beltrame s’était livré à la place d’une femme que l’assaillant avait prise comme bouclier. Grièvement blessé par ce dernier, il a succombé samedi à ses blessures à l’âge de 44 ans. Les drapeaux et étendards de la gendarmerie, comme ceux de l’Assemblée nationale, ont été mis en berne en son honneur.

(avec AFP)