Quantcast

Un groupe d'études sur les mineurs isolés étrangers constitué à l'Assemblée

24 avr. 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

Twitter


A l'Assemblée nationale, un groupe d'études a été constitué, début avril, sur la question des mineurs isolés étrangers. Il est co-présidé par la députée communiste des Hauts-de-Seine, Elsa Faucillon, et celle Agir de Seine-Maritime, Agnès Firmin Le Bodo.

Ce groupe pourrait se consacrer à un "état des lieux de l'accueil des mineurs aujourd'hui dans les départements", indique un collaborateur de la députée des Hauts-de-Seine à Acteurs publics, avant "une phase d'auditions et de propositions visant à améliorer la prise en charge et sans doute questionner les conditions actuelles" rajoute-t-il.

Elsa Faucillon (Photo), 36 ans, est députée depuis 2017. Titulaire d’un master 2 de conception et mise en œuvre de projets culturels, elle devient secrétaire départementale du PCF pour les Hauts-de-Seine en 2013. Conseillère municipale de Gennevilliers, commune au nord de Paris, de 2014 à 2017, elle conserve au moment de son élection son siège au conseil départemental des Hauts-de-Seine, qu'elle occupe depuis 2015.

Agnès Firmin Le Bodo, 49 ans, est aussi arrivée au Palais Bourbon en 2017 et est conseillère départementale de la Seine-Maritime depuis 2015. Pharmacienne de profession, elle a été, de 2014 à 2017, adjointe (LR) au maire du Havre, Édouard Philippe, actuel Premier ministre, et première vice-présidente de la Communauté de l'agglomération havraise.