Quantcast

Le musée de l’Armée tient sa nouvelle directrice adjointe

3 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Musée de l'Armée


En remplacement de David Guillet, devenu directeur du département des expositions et des manifestations à la Bibliothèque nationale de France (BNF), le musée de l’Armée, logé aux Invalides, à Paris, a annoncé la nomination d’Ariane James-Sarazin comme nouvelle directrice adjointe.

Depuis juin 2017, cette archiviste-paléographe était conseillère scientifique à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA). Diplômée, entre autres, d’un DEA de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, de l’École nationale des Chartes et de l’Institut national du patrimoine, cette docteure en histoire de l’art a été conservatrice à la direction des Archives nationales de France, adjointe à la directrice de la Maison de la Ve République en 1997-1998. Elle a ensuite rejoint le groupe Nestlé France, en tant que responsable du patrimoine historique et de la valorisation des marques (1998-2000).

De 2000 à 2009, Ariane James-Sarazin a occupé le double poste de cheffe du département de l’action culturelle et éducative et de directrice du musée de l’Histoire de France aux Archives nationales, puis elle a pris la tête du service des expositions de la BNF, jusqu’en 2012. À cette date, elle a dirigé les 5 musées d’art, d’histoire et d’archéologie, ainsi que l’artothèque de la ville d’Angers.

Ariane James-Sarazin a ensuite rejoint, en 2015, la direction générale des patrimoines, comme chargée de mission “Pass Culture Grand Paris”, dans le cadre des travaux du comité interministériel du Grand Paris, auprès de la ministre de la Culture de l’époque, Audrey Azoulay, jusqu’à prendre son dernier poste à l’INHA.