Quantcast

Véronique Gronner nommée dans un corps d’inspection et de contrôle

9 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Cheffe du service des parcours de carrière, des politiques salariale et sociales à la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) depuis un an, Véronique Gronner vient d'être nommée cheffe de mission au Contrôle général économique et financier (CGEFi).

Rappelons que le CGEFi, qui contrôle près de 500 organismes publics, est composé de 7 missions : "contrôle", "audits", "conseil", "gestion des ressources humaines et audit salarial du secteur public", "audit et contrôle interne budgétaire", "fondations d'utilité publique", ainsi que "simplification et évaluation". Venant tout juste d'être nommée, la mission à laquelle Véronique Gronner devrait être affectée n'est pas encore connue.

Au sein de la DGAFP, cette administratrice civile hors classe de 51 ans avait piloté la sous-direction des statuts et de l'encadrement supérieur, de 2013 à 2017, et le bureau des statuts particuliers et des parcours professionnels, de 2008 à 2012.

Titulaire d'un DESS d'administration publique et de droit public interne, Véronique Gronner était entrée en cabinet ministériel en 2003. D'abord conseillère technique au cabinet du ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l'État et de l'Aménagement du territoire, Jean-Paul Delevoye, elle avait aussi conseillé son successeur Renaud Dutreil en 2004-2005.

Promue administratrice civile l'année de sa sortie de cabinet, Véronique Gronner, ancienne attachée principale d'administration centrale des services du Premier ministre, avait, dans la foulée, dirigé plusieurs bureaux au ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et à celui de la Fonction publique, entre 2005 et 2011. Elle avait ensuite pris, à cette date, et pour la première fois, la tête d'une sous-direction, celle de l'expertise statutaire, de la masse salariale et du plafond d'emplois au ministère de l'Éducation nationale, pendant 2 ans.