Quantcast

Arnaud Menguy de retour place Beauvau

15 mai 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Après six ans passés à la métropole Nice-Côte d’Azur – présidée par Christian Estrosi – en tant que directeur général adjoint, chargé des finances, Arnaud Menguy prendra, à compter du 22 mai prochain, les fonctions de sous-directeur des finances locales et de l’action économique à la direction générale des collectivités locales (DGCL). Il remplace ainsi Françoise Tahéri, en poste depuis 2013 et qui s’est vu confier récemment le secrétariat général de la préfecture des Alpes-Maritimes [lire notre article sur le sujet].

Précisons que la sous-direction des finances locales et de l’action économique de la DGCL, forte de 55 agents, est chargée des questions relatives à la fiscalité locale, aux concours financiers de l’État aux collectivités territoriales, aux budgets locaux, aux emprunts, ainsi qu’au financement des transferts de compétences. Ses attributions portent également, selon un texte publié au Journal officiel, “sur les actions menées pour contenir et réduire les normes applicables aux collectivités locales. Elles comprennent enfin les questions relatives au droit des interventions économiques des collectivités locales”.

Âgé de 47 ans, le nouveau sous-directeur, ingénieur des travaux publics de l’État et ancien élève de l’ENA (promotion Romain Gary, 2005), n’en est pas à sa première expérience place Beauvau ni à la DGCL. Conseiller au cabinet de Michèle Alliot-Marie au ministère de l’Intérieur en 2009, puis d’Alain Marleix au secrétariat d’État à l’Intérieur et aux Collectivités territoriales (2009-2010), et aux côtés de Philippe Richert au ministère auprès du ministre de l’Intérieur chargé des Collectivités territoriales (2010-2012), Arnaud Menguy a par ailleurs été, depuis sa sortie de l’ENA, adjoint de chef de bureau et chef de bureau à la DGCL, entre 2005 et 2009.

Plus tôt dans sa carrière, Arnaud Menguy a en outre occupé plusieurs fonctions au sein de collectivités territoriales, où liées à des enjeux de territoires. Il a ainsi été chef de la cellule “Économie des transports” à la direction régionale de l’équipement de l’ancienne région Centre, de 1996 à 2000, et chargé des projets “TGV Est-européen” et “Rhin-Rhône”, à la direction des transports terrestres du ministère de l’Équipement, entre 2000 et 2001.