Quantcast

L’Élysée en passe de confier une mission à l’architecte Roland Castro

15 mai 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Benjamin Boccas CC by SA Wikimedia


L’ancien animateur de la mission interministérielle “Banlieues 89” sous l’ère mitterrandienne, qui a également participé à la consultation sur le Grand Paris lancée en 2008 par Nicolas Sarkozy, Roland Castro, 77 ans, devrait très bientôt se voir confier une nouvelle mission – sur le Grand Paris également – par l’Élysée. L’information, dévoilée par Le Journal du Grand Paris, a été confirmée par une source proche du sujet à Acteurs publics.

Cette mission devrait notamment avoir pour but de “(re)donner du sens au projet [d’aménagement] du Grand Paris”, indique notamment Le Journal du Grand Paris, alors que le territoire, qui s’apprête à accueillir prochainement le supermétro du Grand Paris Express, doit répondre à de multiples enjeux économiques, environnementaux, sociétaux, etc.  

Architecte de profession et associé de l’atelier Roland Castro Sophie Denissof Architecture & Urbanisme depuis 1988, Roland Castro est diplômé de l’École des beaux-arts. Professeur à l’École d’architecture de Paris-la-Villette à partir de 1970, il a notamment été, entre 1983 et 1986, l’animateur de Banlieues 89, une association, puis une mission interministérielle visant à améliorer l’urbanisme des banlieues françaises.  

Délégué à la rénovation des banlieues jusqu’en 1992, cet architecte des habitations bon marché (HBM) et des zones d’aménagement concerté (ZAC) a en outre, et entre autres, été chargé, en 2007, par la ministre du Logement et de la Ville de l’époque, Christine Boutin, de piloter un comité “veillant à la qualité architecturale de projets immobiliers à caractère social relevant du ministère du Logement et de la Ville”.

Ancien communiste, soutien d’Emmanuel Macron lors de la présidentielle de 2017, Roland Castro a en outre été membre, en 2012, du groupe de réflexion sur la vie de la cité, mis en place par le ministre délégué chargé de la Ville de l’époque, François Lamy.