Quantcast

Un préfet rejoint le secrétariat général pour l’investissement

15 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0


Ex-directeur de cabinet de Christian Estrosi et d’Yves Jégo au secrétariat d’État chargé de l’Outre-mer et ancien chef de cabinet d’Alain Juppé à Matignon, le préfet Nicolas Desforges est devenu le nouveau directeur du pôle territorial du secrétariat général pour l’investissement (SGPI). Ce conseiller du gouvernement depuis mai 2017 était, jusqu’à mars dernier, délégué interministériel aux grands événements sportifs. Il remplace ainsi Laurent Cayrel, parti à la retraite en juillet dernier.

Cet énarque de 62 ans (promotion Solidarité, 1983), diplômé en droit public et de Sciences Po Paris, a démarré sa carrière dans la préfectorale. D’abord directeur de cabinet à la préfecture de la Manche (1983-1984), puis de la région Basse-Normandie (1984-1986), il avait ensuite pris un premier poste de sous-préfet de l’arrondissement d’Aubusson, dans la Creuse (1986-1988), avant d’être chef de cabinet du préfet de police de Paris Pierre Verbrugghe (1989-1993).

Nicolas Desforges était ensuite entré en cabinet ministériel, pour la première fois en 1995, pendant deux ans, auprès d’Alain Juppé, alors Premier ministre. Il avait, par la suite, dirigé le cabinet de Christian Estrosi puis d’Yves Jégo, alors secrétaires d’État successifs chargés de l’Outre-mer, de 2007 à 2008, tout en conseillant parallèlement Michèle Alliot-Marie au ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales.

Entretemps, Nicolas Desforges a occupé plusieurs postes de préfet, dans le Cantal, l’Eure-et-Loir et la Manche entre 1997 et 2005, avant de prendre la direction générale de l’Association des maires de France (AMF) de 2005 à 2007. À sa sortie de cabinet ministériel, en 2008, il a pris la tête de la préfecture de la Guadeloupe, puis celle de l’Oise, un an plus tard et pendant quatre ans. En 2013, Nicolas Desforges était devenu délégué interministériel aux grands événements sportifs.