Quantcast

Une ancienne collaboratrice de Valérie Pécresse prend la tête du Cnous

15 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Université Lyon 1

Directrice adjointe du cabinet de Valérie Pécresse au ministère de l’Enseignement supérieur en 2009, la nouvelle directrice du Cnous dirigeait, depuis 2016, les services d'une université. 


À la suite de la démission d’Emmanuel Giannesini, en février dernier [lire notre article sur le sujet], la présidence exécutive du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (Cnous) sera prochainement occupée par Dominique Marchand, jusqu’ici directrice générale des services de l’université Claude-Bernard Lyon-I.

La nomination de cette ancienne directrice adjointe du cabinet de Valérie Pécresse au ministère de l’Enseignement supérieur, annoncée par l’agence d’informations spécialisées AEF sur son compte Twitter, a depuis été confirmée à Acteurs publics.

Née en 1964, Dominique Marchand a démarré comme comptable publique et gestionnaire d’établissements du second degré, de 1986 à 1994, après être passée par l’institut régional d’administration (IRA) de Metz. Par la suite secrétaire générale de l’université scientifique et médicale de la Méditerranée Aix-Marseille-II (1995-2001), elle avait pris parallèlement, de 2001 à 2005, la direction de l’enseignement supérieur et de la recherche de la ville de Marseille.

Inspectrice générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) à partir de 2005, Dominique Marchand était par la suite entrée au cabinet de Valérie Pécresse, alors ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en 2007, comme conseillère sociale. Elle y avait été promue directrice adjointe du cabinet en 2009.

La même année, Dominique Marchand avait rejoint l’agence régionale de santé (ARS) du Languedoc-Roussillon pour y être directrice générale adjointe, puis directrice générale par intérim, jusqu’en 2015.

Depuis 2016, celle qui prendra prochainement la présidence du Cnous dirigeait les services de l’université lyonnaise Claude-Bernard.