Quantcast

Le GIP du Mondial de rugby 2023 élit son président

17 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Chargé d’organiser la Coupe du monde de rugby 2023 en France, le groupement d’intérêt public (GIP) France 2023 a élu, lors de sa première assemblée générale, le 15 mai, son président, à savoir Jacques Rivoal. Cet ancien président du directoire de Volkswagen France est aujourd’hui président de FC2A, une société de formation et de conseil dans les domaines de la gestion de crise.

Rassemblant l’État, le Comité national olympique sportif français (CNOSF) et la Fédération française de rugby (FFR), ce GIP a notamment pour mission de préparer, financer, organiser et livrer l’événement sur les plans sportif, technique, juridique et financier.

Jacques Rivoal, 60 ans, ancien élève de l’École normale supérieure (ENS)* de Cachan et notamment diplômé de Sciences Po Paris, a débuté chez Renault, comme vendeur à Mantes-La-Jolie (Yvelines), en 1984. Grimpant les échelons, il est ensuite devenu directeur du réseau “France” de Renault en 1996.

Directeur général de Renault Allemagne à partir de 2000, puis directeur commercial “Europe” de Renault, en charge du G4 (Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Italie) en 2009, Jacques Rivoal est entré chez Volkswagen France comme directeur de la marque en 2010.

En 2013, il est devenu président du directoire de Volkswagen France et avait notamment dû gérer le scandale des moteurs truqués. Président de FC2A depuis avril 2018, il avait finalement quitté le constructeur automobile en 2017, pour “divergences stratégiques”.

* L’ENS s’appelait alors l’École nationale supérieure de l’enseignement technique (Enset).