Quantcast

Myriel Porteous prend un deuxième poste de sous-préfète

17 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Préfecture de Lozère


Sous-préfète d’Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées) depuis bientôt deux ans, Myriel Porteous, conseillère d’administration de l’intérieur et de l’outre-mer détachée en qualité de sous-préfète, a été nommée sous-préfète de Limoux, dans l’Aude. Elle remplace ainsi Sylvie Siffermann, devenue sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges (Vosges) en mars dernier [lire notre article sur le sujet].

Myriel Porteous est entrée dans la préfectorale en 2007, à la préfecture du Vaucluse, où elle a occupé les postes d’adjointe au chef du bureau des étrangers et de la nationalité, de cheffe du bureau de l’immigration et de la nationalité à partir de 2009 et, deux ans plus tard, de cheffe du cabinet du préfet, dont notamment Yannick Blanc.

De 2014 à 2016, Myriel Porteous est partie diriger le cabinet des préfets successifs de la Lozère, Guillaume Lambert et Hervé Malherbe.

Titulaire d’une maîtrise de droit privé et d’un DEA de sciences criminelles, Myriel Porteous a d’abord été rédactrice au sein de la société Expertise comptable Redac, à Calais, de 1980 à 1982, puis attachée administrative chargée de la gestion du contentieux à la Compagnie générale de chauffe (filiale de Veolia), à Lille, jusqu’en 1985. Elle a, en outre, dirigé l’Institut de la communication à Avignon entre 1988 et 1992.

À sa sortie de l’institut régional d’administration de Bastia, en 2000, Myriel Porteous est devenue adjointe de chef de bureau au secrétariat général pour l’administration de la police de Marseille, avant de prendre les fonctions de cheffe du service de gestion opérationnelle à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Vaucluse, jusqu’en 2006.