Quantcast

Anne Guillou prend un poste de directrice de projet

18 mai 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Jusqu’à récemment sous-directrice de la responsabilité environnementale des acteurs économiques au ministère de l’Écologie, Anne Guillou est désormais, depuis peu, directrice de projet, chargée du chantier “Modernisation de la gestion des marins, des navires et des armements” du programme “Affaires maritimes 2022” au ministère de la Transition écologique et solidaire. Un programme qui se veut être le pendant, pour les affaires maritimes, du plan “Action publique 2022”*.

Ancienne élève de l’ENA (promotion Léopold Sédar Senghor, 2004) et diplômée de l’École nationale de l’aviation civile, Anne Guillou a débuté sa carrière chez Thomson-CSF/SDC en tant que conceptrice développeuse logiciel entre 1990 et 1991. Devenue responsable de projet chez Eurocontrol, l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, sur la période 1991-1995, elle rejoint ensuite le groupe d’électronique Thales et y évolue à différents postes de cheffe de projet et de responsable, jusqu’en 2001.

À sa sortie de l’ENA, en 2004, la nouvelle directrice de projet est nommée cheffe du bureau de la synthèse budgétaire ministérielle, adjointe au chef de projet “Lolf” (loi organique relative aux lois de finances), au ministère de l’Équipement. Un poste qu’elle occupe jusqu’en 2007, date à laquelle elle rejoint le ministère du Budget, en tant qu’adjointe du bureau “Défense”.

Anne Guillou entre ensuite au ministère de l’Écologie en 2009. Elle y enchaîne alors les postes de sous-directrice du financement du logement jusqu’en 2012, de chargée de mission auprès du directeur général jusqu’en 2015 et enfin de sous-directrice de la responsabilité environnementale des acteurs économiques.

 

* Rappelons qu’Action publique 2022, lancé en octobre dernier par le gouvernement, vise à transformer l’administration publique [en savoir plus sur le sujet].