Quantcast

Le nombre de prestations sociales attribuées par les départements toujours en hausse

12 nov. 2015, PAR Pierre Laberrondo
  • 02
    MIN
  • 0

L’augmentation de 3 % observée l’an dernier s’explique notamment par la hausse de 4 % des effectifs des allocataires du revenu de solidarité active et par celle du nombre d’aides aux personnes handicapées (+ 5 % en 2014), selon une étude des ministères sociaux publiée le 12 novembre.


Les départements ont attribué en 2014 un nombre de 4,2 millions de prestations au titre de l’aide sociale aux personnes âgées, personnes handicapées, à l’enfance ou l’insertion, en hausse de 3 % sur un an, selon une étude de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux publiée le 12 novembre [cliquez ici pour la consulter].

L’augmentation observée l’an dernier s’explique notamment par des hausses de 4 % des effectifs des allocataires du revenu de solidarité active (RSA) socle et de 5 % du nombre d’aides aux personnes handicapées, précise la Drees. Le nombre d’aides aux personnes âgées (APA) progresse, lui, de 1 % en 2014, une croissance plus faible que celle observée entre 2009 et 2013. On dénombre 2 millions de prestations d’aide sociale attribuées au titre de l’insertion, couvrant essentiellement le versement du RSA socle.

1,4 million de prestations aux personnes âgées

Le nombre des prestations destinées aux personnes âgées s’élève à 1,4 million. L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) en représente 1,25 million, dont 738 000 pour les personnes résidant à leur domicile. Les personnes handicapées perçoivent quant à elles 484 000 prestations,

dont plus de la moitié est affectée à la prestation de compensation du handicap (PCH). Enfin, 323 600 mesures d’aide sociale à l’enfance (ASE) concernent les moins de 21 ans. En 2014, les enfants accueillis au titre de l’ASE sont aussi nombreux que ceux suivis dans le cadre d’actions éducatives à domicile ou en milieu ouvert.

L’aide sociale au titre de l’insertion représente 47 % des aides sociales départementales, l’APA 30 %, l’aide aux personnes âgées hors APA, 3 %, l’aide aux personnes handicapées, 12 % et l’ASE, 8 %. Cette étude prend en compte la France métropolitaine et les départements d’outre-mer (hors Mayotte).