Quantcast

Congo Airways change de pilote

11 mai 2016, PAR Jean-Michel Meyer

DR


Claude Kirongozi n’a fait qu’un saut de puce à la tête de Congo Airways. Nommé directeur général de la compagnie aérienne nationale de la République démocratique du Congo (RDC) en février 2015, il vient de laisser le manche de la compagnie à Désiré Balazire (photo), qui a pris ses nouvelles fonctions le 2 mai.

Congo Airways a vu le jour le 15 août 2014. Avec un bombardier Q400 de 74 places acquis en mars dernier, la compagnie compte deux autres appareils d’occasion, deux Airbus A320. Le premier Airbus a été réceptionné en juillet 2015, tandis que le deuxième, bloqué à Dublin à la suite à un contentieux judiciaire, était arrivé à Kinshasa en septembre dernier. Le vol inaugural de Congo Airways s’est déroulé le 9 octobre dernier.

La compagnie doit à la fois succéder à Lignes aériennes congolaises (LAC), placée en faillite en 2003 et redorer l’image du transport aérien congolais : depuis 2007 en effet, toutes les transporteurs aériens du pays étaient sur la liste noire des compagnies aériennes établie par l’Union européenne.

Par cette nomination, le gouvernement veut assurer le passage de la phase de lancement de la compagnie à celle d’exploitation proprement dite. Selon la radio onusienne en RDC, Radio Okapi, le gouvernement de Kinshasa compte ainsi “insuffler une nouvelle dynamique et promouvoir de nouvelles méthodes de gestion au sein de l’entreprise publique”. Mais la presse congolaise, sans donner de preuves, soupçonne Claude Kirongozi, ancien conseiller à la Primature, d’avoir commis des erreurs de gestion à la tête de la compagnie.

Le nouveau patron de Congo Airways, Désiré Balazire, était depuis 2012 conseiller principal en charge du climat des affaires à la Primature. De 2011 à 2012, il a été conseiller au ministère des Finances. De 2006 à 2011, il était chef de mission et directeur financier du cabinet de consultant AGF/KPMG en RDC.