Quantcast

Succès du télétravail dans la fonction publique belge

28 sept. 2016, PAR Acteurs Publics
  • 01
    MIN
  • 0

© Will Ireland/Future Pub/REX/SIPA

18 285 agents fédéraux belges avaient opté pour le télétravail au 1er janvier dernier contre 1 790 cinq ans plus tôt. Près d’un quart des agents de la fonction publique travaillent désormais partiellement à leur domicile.


Un succès. Le télétravail séduit de plus en plus les fonctionnaires fédéraux belges. Selon des chiffres publiés le 27 septembre par le média belge La Dernière Heure, 18 285 agents avaient opté pour cette nouvelle organisation du travail au 1er janvier dernier contre 1 790 cinq ans plus tôt. En 2011, un arrêté royal avait été pris pour développer le télétravail (de un à trois jours par semaine).

Près d’un fonctionnaire sur quatre a ainsi opté pour ce mode de travail aujourd’hui. “Il y a eu un vrai changement de mentalités au niveau des Services publics fédéraux (SPF), a expliqué à La Dernière heure Béatrice Collin, porte-parole du ministre de la Fonction publique, Steven Vandeput. Ils ont tout mis en place pour permettre aux fonctionnaires de travailler à partir de chez eux. Ils ont par exemple donné la possibilité aux travailleurs d’accéder à tous les documents dont ils ont besoin depuis leur salon”. Le SPF Sécurité sociale a même poussé le curseur plus loin puisque son nouveau bâtiment abrite moins de places qu’il n’emploie de travailleurs…

En Belgique, le télétravail séduit au-delà de la fonction publique. En 2015, le pays comptait 420 278 personnes ayant opté pour le télétravail (qu’il soit régulier ou partiel), soit 12 % de l’ensemble des salariés, selon une étude du SPF Économie.