Quantcast

Régis Vanhasbrouck va changer de cour d’appel

27 janv. 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 01
    MIN
  • 0

Premier président de la cour d’appel de Pau (Pyrénées-Atlantiques) depuis 2013, Régis Vanhasbrouck a été proposé – par le Conseil supérieur de la magistrature – aux mêmes fonctions près la cour d’appel de Lyon. Si le président de la République, François Hollande, se prononce favorablement, Régis Vanhasbrouck pourrait donc succéder à Bruno Pireyre, qui occupait ces fonctions depuis 2014 et qui est désormais président de chambre à la Cour de cassation.

Régis Vanhasbrouck est entré en 1982 dans la magistrature, où il a débuté en exerçant les fonctions de juge d’instruction au tribunal de grande instance (TGI) de Saint-Quentin, dans l’Aisne, puis au TGI de Lille en 1984. Nommé premier juge d’instruction au TGI de Valenciennes (Nord) en 1986, puis de Grenoble en 1988, Régis Vanhasbrouck rejoint ensuite le TGI de Béthune (Pas-de-Calais) pour y exercer les fonctions de premier vice-président (1993-1997).

Il devient président du TGI de Nevers en 1997, avant de rejoindre ceux d’Amiens et de Montpellier, successivement en 2005 et 2009, pour y exercer ces mêmes fonctions.