Quantcast

Une conseillère de François Hollande nommée à la tête de l’inspection générale des Affaires sociales

21 avr. 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 02
    MIN
  • 0

Conseillère “protection sociale et autonomie” du président de la République depuis 2014, cette inspectrice générale des affaires sociales remplace Pierre Boissier à la tête de l’inspection. Ce dernier rejoint, lui, un autre corps d’inspection.


Conseillère “protection sociale et autonomie” au cabinet du président de la République, François Hollande, depuis 2014, Nathalie Destais (photo), inspectrice générale des affaires sociales, a été nommée – en Conseil des ministres – cheffe de l’inspection générale des Affaires sociales (Igas). Elle succède à Pierre Boissier, en poste à la tête de l’Igas depuis 2009 et qui devient, lui, inspecteur général des finances auprès du service de l’inspection générale des Finances (IGF), à Bercy.

Normalienne, Nathalie Destais, 48 ans, a intégré l’inspection générale des Affaires sociales (Igas) à sa sortie de la promotion René Char de l’ENA, en 1995. Quatre ans plus tard, elle effectue une mobilité à la direction de la prévision à Bercy, comme adjointe au chef du bureau des transferts sociaux. Nathalie Destais a aussi été conseillère pour la protection sociale du directeur de la prévision en 2001-2002, avant d’être nommée secrétaire permanente, chargé de l’emploi et de la protection sociale, au service “Économie et société” au secrétariat confédéral de la CFDT, en 2002-2003. À cette date, elle réintègre l’Igas, où elle travaillait jusqu’à son entrée au cabinet du président de la République, François Hollande, en 2014.

Un successeur passé par le privé

Chef du service de l’inspection générale des Affaires sociales (Igas) depuis 2009, Pierre Boissier, 58 ans, est diplômé de Sciences-Po Paris. Il avait rejoint l’Igas à sa sortie de l’ENA (promotion Denis Diderot), en 1986. Directeur de l’Agence nationale pour l’insertion et la promotion des travailleurs d’outre-mer (ANT) de 1990 à 1992, il est ensuite nommé sous-directeur des moyens au ministère de l’Emploi.

En 1995, il devient le directeur de cabinet d’Anne-Marie Couderc au ministère délégué à l’Emploi, avant d’être nommé, deux ans plus tard, directeur adjoint des ressources humaines pour les secteurs industriels, international et presse quotidienne d’Hachette Filipacchi Média, et directeur des ressources humaines d’Interdeco. Président de Media Institute de 1999 et 2001, puis directeur général d’Hachette Filipacchi Photos, il prend parallèlement la présidence de l’agence de photo Gamma, de 2001 à 2003. Pierre Boissier a été directeur général de l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) de 2003 à 2008.