Quantcast

Bercy lance une opération de covoiturage pour ses agents

9 juin 2017, PAR Pierre Laberrondo
  • 02
    MIN
  • 0

URMAN LIONEL/SIPA

Les 13 000 agents des ministères économiques et financiers, basés sur certains sites franciliens, auront la possibilité de réserver un trajet en covoiturage ou de proposer des places dans leur véhicule entre le domicile et le travail.


Une expérience inédite pour un ministère. Bercy a lancé le 9 juin un service de covoiturage pour ses 13 000 agents. Pour se faire, les ministères économiques et financiers ont noué un partenariat avec la société Karos, spécialisée dans les applications de co-voiturage et qui a déjà travaillé avec des institutions privées ou publiques comme l'école de commerce HEC, le groupe Total ou l'institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria).

Cette initiative a été prise dans le cadre d'une démarche environnementale plus globale impulsée depuis quelques années au plan interministériel - le plan « administration exemplaire » -, qui voit, par exemple, les administrations, dont celles de Bercy, recourir à la voiture électrique. Mais cette expérimentation fait aussi suite aux pics de pollution que la région parisienne a connus ces derniers mois.

Pics qui occasionnent des perturbations : circulation alternée donc plus difficile, infections plus nombreuses… Sans compter les grèves qui perturbent le quotidien des agents. Bercy rencontre par ailleurs des problèmes de parking et souhaite également anticiper une autre difficulté à venir : la fermeture du RER A pour travaux du 29 juillet et le 27 août entre les stations la Défense et Nation.

Logique RH

Cette expérimentation d’un an sera menée pour les agents des sites de Bercy, Noisy « Centre », Noisy « Le Montaigne » et Ivry sur Seine « Joliot Curie ». Via la plateforme Karos, accessible gratuitement depuis un smartphone, les agents pourront réserver un trajet en covoiturage ou proposer des places dans leur véhicule entre le domicile et le travail sur ces trajets contraints. "La simplicité d’utilisation de la plateforme et sa souplesse permettent de rendre le service attractif, notamment sur la question de la compensation financière totalement dématérialisée et gérée par l’application", précise Bercy dans un communiqué. Les chauffeurs auront le choix : proposer un covoiturage à titre gratuit en cochant une option dans l'application ou à titre payant.

La rétribution comme le paiement interviendront à chaque fin de mois. « On considère qu'il y a un cout de 20 centimes d'euros par kilomètre (usure, essence), donc on divise les frais par deux, 10 centimes pour le conducteur, 10 centimes pour le passager, précise-t-on chez Karos. Pour les agents titulaires du pass Navigo, il y aura une gratuité pour eux puisque Karos est intégré dans le pass Navigo. Il suffira juste de scanner le pass dans l'application qui vérifiera et validera."

Pour présenter cette expérimentation, Bercy met aussi en avant la logique RH. « Nous souhaitons nous adapter aux réalités de la société et aux usages que le numérique développe, avec un objectif RH : créer de la qualité de vie au travail, explique Isabelle Braun-Lemaire, secrétaire générale des ministères économiques et financiers. C'est une manière de donner de la reconnaissance aux agents puisqu'on essaie d'améliorer et de faciliter le cadre de travail". Pour l'instant, Bercy indique ne pas se fixer d'objectif chiffré de participants à l'opération.