Quantcast

Frédéric Iannucci prend la tête d’un service à compétence nationale de la DGFIP

14 sept. 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 02
    MIN
  • 0


Directeur chargé de la direction nationale d’enquêtes fiscales, à la direction générale des finances publiques (DGFIP) à Bercy depuis 2013, Frédéric Iannucci, administrateur général des finances publiques de 1re classe, 2e échelon a été nommé directeur chargé de la direction des vérifications nationales et internationales (DVNI). Il succède à Maxime Gauthier, en poste depuis 2014.

Pour rappel, la direction des vérifications nationales et internationales (DVNI) est un service à compétence nationale de la direction générale des finances publiques (DGFIP) qui a pour mission de contrôler les grandes entreprises et les groupes de dimension nationale et internationale.

Diplômé de Sciences-Po Paris et énarque de la promotion Condorcet (1992), Frédéric Iannucci, 52 ans, est affecté au ministère de l’Économie à sa sortie de l’ENA. D’abord adjoint au chef du bureau “Fiscalité directe locale” (bureau B3) au service de la législation fiscale (1992-1993), il est ensuite chargé du bureau “Impôts sur les sociétés, droit d’enregistrement et de timbre, impôt de solidarité sur la fortune” (bureau B2) à ce même service au ministère de l’Économie, jusqu’en 1996. 

Premier secrétaire, attaché culturel, scientifique et de coopération à La Paz, en Bolivie (1996-1998), puis chargé de mission auprès du directeur adjoint chargé de la sous-direction du contrôle fiscal à la direction générale des Impôts à Bercy en 1998, Frédéric Iannucci dirige ensuite plusieurs bureaux de la direction générale des impôts.

Chef du bureau “Affaires particulières, pilotage et suivi d’affaires à caractère complexe” (1998-2000), puis chef du bureau “Impôt sur le revenu, réglementation propre aux traitements et salaires, fiscalité de l’épargne, taxe sur les salaires, participation des employeurs à l’effort de construction” (bureau C1) en 2000-2001, Frédéric Iannucci a ensuite pris la tête du bureau “Coordination des projets de textes législatifs et réglementaires de nature fiscale, relations avec le Parlement et le Conseil d’État, études et statistiques en matière fiscale” (bureau A), toujours au sein de la direction générale des impôts, jusqu’en 2003.

Promu sous-directeur de la sous-direction C, chargée de l’élaboration de la législation relative à la fiscalité des personnes et de l’épargne et à la fiscalité directe locale à la direction générale des impôts entre 2003 et 2008, Frédéric Iannucci a ensuite piloté le service des collectivités locales à la direction générale des finances publiques (DGFIP) pendant cinq ans (2008-2013). Nommé administrateur civil à sa sortie de l’ENA, en 1992, Frédéric Iannucci a été nommé et titularisé dans le grade d’administrateur général des finances publiques de 1re classe, en 2013.