Quantcast

Catherine Farinelli de retour en métropole

24 oct. 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 01
    MIN
  • 0

Présidente de chambre à la cour d'appel de Saint-Denis de la Réunion depuis 2014, Catherine Farinelli a été proposée – par le Conseil supérieur de la magistrature – au poste de première présidente de la cour d'appel d'Amiens. Cette nomination doit désormais être entérinée par un décret du président de la République, Emmanuel Macron. Elle pourrait donc succéder à Alain Girot, en poste à Amiens depuis 2013.

Catherine Farinelli est entrée dans la magistrature en 1981 où elle a débuté en exerçant les fonctions de juge au tribunal de grande instance (TGI) de Riom (Puy-de-Dôme), puis au TGI de Clermont-Ferrand. Nommée présidente du TGI de Riom en 1993, elle devient vice-présidente au TGI de Clermont-Ferrand en 1997, puis vice-présidente chargée des fonctions de juge des enfants – au sein du même TGI – en 2002. Entre 2004 et 2014, Catherine Farinelli exerçait en tant que conseillère à la cour d'appel de Lyon.