Quantcast

Désignation d’une présidente par intérim au CNRS

25 oct. 2017, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

CNRS


Suite au départ d’Alain Fuchs du Centre national de recherche scientifique (CNRS) pour rejoindre Paris Sciences & Lettres le 24 octobre, Anne Peyroche, jusque-là directrice générale déléguée à la science au sein de l’organisme public de recherche, a été nommée le même jour pour en assurer la présidence par intérim.

Elle devrait occuper cette fonction provisoire jusqu’à la désignation d’un prochain président. Désignation qui se fera, pour rappel, sur proposition de Frédérique Vidal, la ministre chargée de la Recherche, et après l’examen, par une commission, de candidatures reçues entre le 15 octobre dernier et le 15 novembre prochain. 

Agée de 46 ans, Anne Peyroche est titulaire d’un DEA de biologie cellulaire, agrégée en biochimie-génie biologique et docteur en biologie cellulaire et moléculaire. Ancienne élève de l’ENS de Cachan, cette chercheure au Commissariat à l’énergie atomique (CEA) depuis 1999 a notamment été conseillère au cabinet de la secrétaire d’État chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche entre 2014 et 2015, Geneviève Fioraso. Elle a a également occupé ce même poste en 2015 au cabinet de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem en 2015, avant de devenir conseillère, puis directrice adjointe de cabinet en charge de la recherche auprès du secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur Thierry Mandon de 2015 à 2016. Directrice générale déléguée à la science au CNRS depuis janvier 2016, elle est par ailleurs administratrice de l’Agence nationale de la recherche (ANR) depuis mai dernier.