Quantcast

Renaud Sorieul quitte l’ONU pour la cour d’appel de Paris

1 déc. 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 01
    MIN
  • 0


Secrétaire de la commission des Nations unies pour le droit commercial et international et directeur du droit commercial international au bureau des affaires juridiques de l’Organisation des Nations unies (ONU), Renaud Sorieul a été nommé président de chambre à la cour d’appel de Paris.

Titulaire d’une maîtrise de droit et ancien élève de l’École nationale de la magistrature (ENM), Renaud Sorieul, 60 ans, a débuté comme substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance (TGI) de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) en 1982, avant de devenir magistrat auprès de l’administration centrale du ministère de la Justice (1985-1987). Détaché comme chargé de mission auprès du directeur général de l’énergie et des matières premières au ministère de l’Industrie de 1987 à 1989, Renaud Sorieul avait ensuite rejoint les Nations unies, où il évoluait depuis vingt-huit ans.

Il y a notamment officié en tant que secrétaire général adjoint auprès de la commission des Nations unies pour le droit commercial international pendant dix ans, entre 1994 et 2004, puis comme chef du service de législation auprès de la même commission (2004-2009). Il a ensuite dirigé la division du droit commercial international du bureau des affaires juridiques de l’Organisation des Nations unies jusqu’en 2016. Renaud Sorieul était – depuis lors – secrétaire de la commission des Nations unies pour le droit commercial international et directeur du droit commercial international au bureau des affaires juridiques de l’ONU.