Quantcast

L’établissement public de sécurité ferroviaire a élu son président

15 déc. 2017, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0


Le remplaçant de Michel Massoni à la présidence de l’établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) est désormais connu. Son nom : Vincent Pourquery de Boisserin. Cet ingénieur général des Ponts, des eaux et des forêts, qui avait été nommé en 2014 coordinateur interministériel chargé du projet de liaison ferroviaire express entre Paris et l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, vient en effet d’être élu à cette fonction à l’unanimité par les membres du conseil d’administration (CA), le 8 décembre dernier, après avoir été nommé membre du CA par un arrêté du 21 novembre dernier.

Pour mémoire, l’établissement public de sécurité ferroviaire a été créé en 2006. Cette autorité nationale a notamment pour mission de “veiller à la cohérence et à la sécurité du système [ferroviaire], de contribuer à l’interopérabilité des réseaux européens, tout en assurant l’équité du traitement” des différents acteurs du secteur, indique-t-elle sur son site.

Âgé de 61 ans et diplômé de l’École nationale des travaux publics de l’État, ainsi que de l’École nationale des ponts et chaussées, Vincent Pourquery de Boisserin dispose de plusieurs années d’expériences significatives dans les domaines de l’aménagement du territoire et des transports. Il a ainsi notamment, outre sa fonction de coordinateur interministériel, été directeur général des établissements publics chargés de l’aménagement de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, Épamarne/Épafrance, de 2011 à 2014, et directeur adjoint de cabinet de Michel Mercier, alors ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire, de 2009 à 2010.  

Vincent Pourquery de Boisserin a par ailleurs été, en 2009, conseiller “aménagement durable, espace, habitat” au cabinet de Jean-Louis Borloo, alors ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et, juste avant, directeur régional de l’équipement du Centre et directeur départemental de l’équipement du Loiret de 2006 à 2009.

Plus tôt dans sa carrière, Vincent Pourquery de Boisserin a aussi occupé plusieurs postes en préfectures. Il a ainsi, et entre autres, été secrétaire général de la préfecture des Hauts-de-Seine de 2004 à 2006, sous-préfet de Lens, dans le Pas-de-Calais, de 2001 à 2004, et secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture de région Bretagne de 1995 à 2001.