Quantcast

Un coordinateur national nommé après l’accident de Millas

19 déc. 2017, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Capture d'écran


À la suite de la collision d’un car avec un train, jeudi 14 décembre à Millas (Pyrénées-Orientales), qui a tué 5 enfants et fait 19 blessés, le gouvernement a nommé, vendredi 15 décembre, Philippe Cèbe en tant que coordonnateur national chargé de l’assistance aux victimes et à leurs familles. Ce haut fonctionnaire avait déjà été nommé coordinateur national de l’aide aux victimes de Brétigny-sur-Orge en juillet 2013, au lendemain du drame ferroviaire qui avait fait 7 morts. 

En lien avec la déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, Élisabeth Pelsez, Philippe Cèbe, qui a exercé la mission de coordonnateur national de l’aide aux victimes de l’accident de Brétigny-sur-Orge, aura pour mission “de coordonner les dispositifs d’aide aux victimes et à leurs familles”, indique le ministère des Transports dans un communiqué. Il assurera ainsi “le lien entre les victimes, leurs familles, l’administration, les collectivités territoriales, les assureurs et plus généralement l’ensemble des organismes concernés, pour faciliter la réalisation des démarches nécessaires au soutien, à la prise en charge et à l’indemnisation des victimes et de leurs familles”. Le tout en veillant “à l’information régulière” de ces dernières.

Âgé de 68 ans, Philippe Cèbe est diplômé de l’IEP de Paris et ancien élève de l’ENA (promotion Léon Blum, 1975). Cet administrateur civil honoraire a notamment été directeur du cabinet du préfet des Pyrénées-Orientales en 1975 et du préfet du Finistère en 1977.

Il a aussi été chef du bureau des personnels de l’administration centrale, à la direction générale de l’administration du ministère de l’Intérieur, en 1979, avant de rejoindre l’établissement public du Parc de la Villette en 1982.

Nommé, un an plus tard, à la direction de l’administration générale et de l’équipement du ministère de la Justice à un poste de sous-directeur, il enchaîne ensuite notamment avec deux postes de directeur adjoint, successivement chargé de la sous-direction des affaires générales et de la sous-direction des ressources humaines et des relations sociales, toujours au ministère de la Justice, entre 1989 et 1991.

Philippe Cèbe a aussi été sous-directeur à la préfecture de police de Paris à partir de 1992, puis il entre au ministère de l’Équipement en 1995, en tant que directeur des affaires financières et de l’administration générale.

Directeur de l’urbanisme, de l’équipement et du logement pendant sept ans à partir de 2003, à la préfecture de Paris, il prend par ailleurs un poste de coordinateur des missions d’intervention rapide au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) de 2010 à 2014.