Quantcast

Nathalie Kosciusko-Morizet part dans le privé

7 févr. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Nathalie Kosciusko-Morizet - Arnaud Perrin CC by SA Wikimedia

Âgée de 44 ans et ancienne ingénieure des Ponts, des eaux et des forêts, Nathalie Kosciusko-Morizet a notamment été ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement sous la présidence de Nicolas Sarkozy, de 2010 à 2012


La carrière de Nathalie Kosciusko-Morizet prend un nouveau tournant. L’ancienne ministre de l’Écologie sous l’ère Sarkozy a en effet indiqué à l’AFP qu’elle quitterait prochainement la vie politique et qu’elle rejoindrait, dès ce mois février, l’entreprise de services numériques Capgemini, confirmant ainsi une information des Échos.

En charge de la cybersécurité dans les entreprises, elle dirigera l’activité “Projet et consulting” de la division “Cloud infrastructure et cybersécurité” du groupe aux États-Unis, à New York, a précisé la direction de Capgemini à l’agence de presse.

Âgée de 44 ans, polytechnicienne et ancienne ingénieure des Ponts, des eaux et des forêts, Nathalie Kosciusko-Morizet avait été battue aux élections législatives en juin dernier et avait annoncé dans la foulée son intention de prendre du recul avec la vie politique nationale.

Toujours conseillère de Paris – parmi les élus Constructifs et non plus Les Républicains –, elle devrait démissionner de ce dernier mandat électif “cet été”, a déclaré à l’AFP son entourage.

Nathalie Kosciusko-Morizet a notamment été secrétaire d’État chargée de l’Écologie de 2007 à 2009, puis secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, sur la période 2009-2010, et enfin, ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement de 2010 à 2012.

Par ailleurs ancienne députée LR de l’Essonne à deux reprises entre 2002 et 2007, puis de 2012 à 2017, elle a aussi été conseillère régionale d’Île-de-France (2004-2010) et maire de Longjumeau, dans l’Essonne (2008-2013).

Avec AFP