Quantcast

François Weil prend la présidence d’une commission

9 févr. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Ehess


En remplacement de Patrick Gérard, qui occupait la fonction depuis 2016, les ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont nommé le conseiller d’État François Weil président de la commission chargée d’émettre un avis permettant d’apprécier l’aptitude de personnes non titulaires du doctorat à exercer les fonctions de recteur.

Rappelons que depuis 2016, et selon le code de l’éducation, la fonction de recteur est ouverte aux candidats non titulaires d’un doctorat, à condition qu’ils aient exercé en tant que “secrétaire général de ministère ou de directeur d’administration centrale pendant au moins trois ans” ou qu’ils disposent d’une “expérience professionnelle de dix ans au moins dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement, de la formation ou de la recherche”. Dans le cas où les candidats ne sont pas titulaires du doctorat, leur nomination intervient alors “après avis” de la commission désormais présidée par François Weil.

Âgé de 57 ans, le nouveau président est un ancien élève de l’École normale supérieure et de l’université de Harvard. Il est également agrégé d’histoire et titulaire d’un doctorat d’histoire. Longtemps directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de 2001 à 2016 et président de cette même école entre 2009 et 2012, il a aussi été, entre autres, recteur de l’académie de Paris entre 2012 et 2016 et recteur de la région académique Île-de-France en 2016.

Plus tôt dans sa carrière, François Weil a en outre été conseiller technique, entre 2001 et 2002, au cabinet du ministre de la Recherche de l’époque, Roger-Gérard Schwartzenberg.