Quantcast

Une ancienne secrétaire d’État rejoint un cabinet de conseil

12 févr. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

HaguardDuNord, CC by SA Wikimedia

Âgée de 43 ans et diplômée de l’institut d’études politiques de Paris, cette ancienne membre du gouvernement sous l'ère Hollande était, depuis septembre, intervenante dans l’émission hebdomadaire Soft Power sur France Culture.


Après l’ancienne ministre Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a annoncé début février avoir intégré l’entreprise de services numériques Capgemini [lire notre article sur le sujet], c’est au tour d’Axelle Lemaire de rejoindre le secteur privé.

Le cabinet européen de conseil en stratégie Roland Berger vient en effet d’annoncer, ce 12 février, que l’ancienne secrétaire d’État chargée du Numérique sous le quinquennat de François Hollande avait rejoint ses troupes à Paris, en tant que “partner”.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Axelle Lemaire dirigera les activités de Terra Numerata, un réseau international fort de plus de 100 partenaires (start-up, accélérateurs, incubateurs, investisseurs, data scientists, etc.), dont l’objectif est d’accompagner les clients du cabinet en matière d’économie digitale.

Âgée de 43 ans, cette juriste de profession est diplômée de l’institut d’études politiques de Paris, du King’s College de Londres et titulaire d’un DEA de droit international.

Secrétaire d’État en charge du Numérique sous les gouvernements de Manuel Valls (2014-2016) et de Bernard Cazeneuve (2016-février 2017), Axelle Lemaire a également été députée SER représentant les Français établis hors de France (entre 2012 et 2014, puis entre mars et juin 2017). Candidate socialiste malheureuse aux élections législatives de juin dernier, elle était, depuis septembre, intervenante dans l’émission hebdomadaire Soft Power sur France Culture.