Quantcast

France Médias Monde n’a plus de présidente

14 févr. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Sciences Po Toulouse

Renouvelée à la présidence de France Médias Monde en octobre dernier, cette énarque de la promotion Fernand Braudel a vu son mandat annulé en raison d'un malentendu administratif.


Une première. Selon des informations diffusées par le quotidien Le Monde et confirmées par France Médias Monde à Acteurs publics, Marie-Christine Saragosse, jusque-là présidente de cette société nationale de programme, a vu son mandat annulé. En cause, le fait que l’intéressée, en fonction depuis 2012, mais qui avait été renouvelée à ce même poste en octobre dernier, n’a pas fait sa déclaration de patrimoine et d’intérêts “dans les délais” auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), indique-t-elle au quotidien le 13 février.

Rappelons que depuis la loi sur la transparence de la vie publique du 11 octobre 2013, les directeurs d’établissement public sont tenus de déclarer leur patrimoine et intérêts dans les deux mois suivant leur prise de fonction. En cas de retard, la nomination est alors “considérée comme nulle”, précise le texte de loi, cité par Le Monde. L’intéressée, qui avait déjà réalisé ces déclarations en 2013 et 2015, lors de ses précédentes nominations, précise néanmoins au Monde que cette fois-ci, rien ne lui avait été demandé. 

Pour ne rien arranger, si dans certains cas, il est possible pour les personnes de se voir renommées dans des délais courts, la désormais ex-présidente de France Médias Monde risque de devoir attendre, puisque dans son cas, sa “renomination” doit passer devant le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et peut prendre plusieurs mois. Face à la situation, une gouvernance transitoire devrait être mise en place rapidement, ainsi qu’un intérim.

Âgée de 57 ans, Marie-Christine Saragosse est diplômée de l’IEP de Paris. Titulaire d’un DEA d’économie de l’École des hautes études en sciences sociales, cette administratrice civile hors classe est aussi une ancienne élève de l’École nationale d’administration (promotion Fernand Braudel,1987).

Elle a notamment occupé plusieurs postes à responsabilités au sein de la SA Satellimages-TV5 (désormais baptisée TV5Monde), à partir de 1997. Elle y a ainsi – et entre autres - été directrice générale adjointe, puis directrice générale de 1997 à 2006, vice-présidente entre 2001 et 2006, et à nouveau directrice générale entre 2008 et 2012.

Avant cela, elle avait entre autres été, entre 1991 et 1993, conseillère technique au cabinet du ministre délégué à la Francophonie de l’époque, à savoir Catherine Tasca, et occupé les fonctions de chargée de mission, ainsi que de sous-directrice à la direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques du ministère des Affaires étrangères, de 1993 à 1997.