Quantcast

Nomination de deux chefs de pôles à la DGPN

21 févr. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

DGPN


Le cabinet du directeur général de la police nationale (DGPN), le préfet Éric Morvan, vient d’accueillir deux nouveaux chefs de pôle. Stéphanie Cherbonnier, commissaire divisionnaire, a ainsi été nommée contrôleuse générale des services actifs de la police nationale, et cheffe du pôle judiciaire en remplacement de Patrick Hefner. Julien Defer est quant à lui également devenu contrôleur général des services actifs de la police nationale, et chef du pôle des ressources humaines, en remplacement de Brigitte Lafourcade.

Jusque-là conseillère au pôle judiciaire de la DGPN depuis 2016, Stéphanie Cherbonnier a notamment été cheffe de l’antenne de police judiciaire de Tours à la direction interrégionale de la police judiciaire d’Orléans. En 2003. Elle quitte cette fonction en 2006 pour devenir adjointe au chef de la division nationale des investigations financières (DNIF), devenue depuis l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Deux ans plus tard, Stéphanie Cherbonnier exerce les mêmes fonctions, cette fois auprès du chef de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF). En 2013, elle entre au cabinet du directeur général de la police nationale comme conseillère judiciaire adjointe.

Julien Defer, pour sa part, était conseiller au pôle “Ressources humaines” depuis septembre dernier. Entré à la DGPN comme conseiller adjoint de ce même pôle en 2015, il avait, avant cela, été chef du service de l’ordre public à Cergy Pontoise, en 2010, puis chef de la division des études, des effectifs et des méthodes à Paris en 2012. Plus tôt dans sa carrière, il a aussi dirigé, entre 2005 et 2010, les services de police de proximité de Lorient, puis d’Argenteuil à la direction centrale de la sécurité publique (DCSP).