Quantcast

Une présidente pour le conseil de surveillance du fonds CMU complémentaire

22 févr. 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence


Par un arrêté du 19 janvier 2018, une nouvelle présidente a été nommée à la tête du conseil de surveillance du fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle du risque maladie (CMU). Emmanuelle Fontaine-Domeizel, députée LREM des Alpes-de-Haute-Provence depuis 2017, succède ainsi à Gérard Bapt.

Créé en 1999, ce fonds a pour mission de gérer et de financer la CMU complémentaire et l’aide pour une complémentaire santé. Son conseil de surveillance, dont la présidente est nommée par la ministre de la Santé parmi ses membres, assiste le conseil d’administration dans ses missions.

Âgée de 44 ans, Emmanuelle Fontaine-Domeizel, brièvement suppléante de Christophe Castaner entre juin et juillet derniers, avait été proclamée députée LREM des Alpes-de-Haute-Provence à l’été lorsque ce dernier était devenu secrétaire d’État auprès du Premier ministre. Infirmière libérale de profession, elle est, depuis 2015, conseillère départementale du Parti socialiste des Alpes-de-Haute-Provence.