Quantcast

Un numéro deux pour la future direction de la maintenance aéronautique

26 févr. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Équipe pour la préfiguration de la DMAé


Peu après la nomination de Monique Legrand-Larroche, ingénieure générale hors classe de l’armement, en tant que chargée de mission pour la préfiguration de la future direction de la maintenance aéronautique (DMAé), le général de division aérienne du corps des officiers mécaniciens de l’air Philippe Toubin vient de prendre la fonction de chargé de mission auprès du chef d’état-major des armées, pour œuvrer à la préfiguration de cette même direction. Celui qui devrait devenir ensuite le numéro 2 de cette même DMAé était jusque-là directeur du service interarmées des munitions (Simu).

Pour mémoire, la future direction de la maintenance aéronautique, dont la création avait été annoncée en décembre dernier par la ministre des Armées, Florence Parly, doit normalement voir le jour le 1er mars prochain. Remplaçant la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère (Simmad), elle sera placée sous l’égide du chef d’état-major des armées, contrairement à la Simmad, qui est, pour sa part, rattachée à celui de l’armée de l’air. L’objectif de cette DMAé est notamment de réformer le programme de maintien en condition opérationnelle des flottes militaires (dit “MCO aéronautique”), alors que ces mêmes flottes militaires sont aujourd’hui dégradées (rappelons que le taux de disponibilité des flottes aéronautiques n’atteint pas 50 %).

Âgé de 57 ans, Philippe Toubin est un ancien élève de l’École de l’air de Salon-de-Provence. Après un début de carrière à la base aérienne de Dijon, à partir de 1985, notamment aux postes d’officier adjoint et de chef de services techniques, il retourne à l’École de l’air de Salon-de-Provence en 1992, cette fois-ci en tant que professeur en aérodynamique et mécanique.

Ce général de division aérienne rejoint ensuite, en 1995, le Groupement d’entretien et de réparation des matériels spécialisés 15.036 d’Avord, dans le Cher – qui assure la maintenance des avions Awacs de l’armée de l’air –, en tant que commandant en second. Devenu – entres autres – commandant de ce même groupement à partir de 1998, il officie dans la foulée, et pendant quatre ans, au sein du bureau logistique de l’état-major de l’armée de l’air sur la période 2001-2005, avant d’être affecté à la Simmad, au poste de responsable de la flotte “Avions de transport”.

Philippe Toubin prend par la suite, sur la période 2008-2010, le commandement du détachement air 273 de Romorantin (Loir-et-Cher), une base aérienne militaire. Passé directeur adjoint à l’échelon central du service interarmées des munitions (Simu) à cette dernière date, il avait pris la direction de ce même Simu en 2015.