Quantcast

Une conseillère d’État à la tête du secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale

28 févr. 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

Capture d'écran ministère des Armées

À 44 ans, la conseillère d'État a été directrice des affaires juridiques au secrétariat général pour l'administration du ministère des Armées.


Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) voit arriver à sa tête une conseillère d’État, nommée en Conseil des ministres du 28 février 2018. L'ex-directrice des affaires juridiques au secrétariat général pour l'administration du ministère des Armées, Claire Landais, remplace ainsi le magistrat de la Cour des comptes, Louis Gautier, en poste depuis 2014.

Claire Landais, 44 ans, diplômée de l’Essec et de l’IEP de Paris, est entrée au Conseil d’État, en tant qu’auditrice, à sa sortie de l’ENA (promotion "Averroès", 2000). Elle est ensuite notamment nommée co-responsable du centre de documentation du Conseil d'Etat à partir de 2004, et commissaire du Gouvernement près l'assemblée du contentieux et les autres formations de jugement de l’institution du Palais Royal, entre 2007 et 2008.

Devenue directrice des affaires juridiques du ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à cette dernière date, elle prend par la suite un poste, entre 2010 et 2012, de rapporteur public près l'assemblée du contentieux et les autres formations de jugement du Conseil d'État. De 2012 à 2017, elle a aussi été directrice des affaires juridiques au secrétariat général pour l'administration du ministère de la Défense, avant de réintégrer le Conseil d’État.