Quantcast

Jacques Champagne de Labriolle promu au Quai d’Orsay

1 mars 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

J.C.L


En remplacement de Maxime Lefèbvre, qui occupait la fonction depuis février 2017, Jacques Champagne de Labriolle vient d’être nommé – en Conseil des ministres du 28 février dernier – ambassadeur pour les commissions intergouvernementales, la coopération et les questions frontalières. Désormais notamment chargé d’animer la coopération transfrontalière de toutes les frontières de l’Hexagone, ce conseiller des affaires étrangères hors classe de 62 ans était jusque-là conseiller diplomatique auprès du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Michel Delpuech, puis Emmanuel Aubry).

Titulaire d’une maîtrise de lettres modernes et diplômé de l’Institut des langues et civilisations orientales (Inalco), Jacques Champagne de Labriolle a notamment été ambassadeur de France en Tanzanie entre 2007 et 2011, puis au Nigéria de 2011 à 2014, avant d’occuper la fonction d’ambassadeur économique pour les régions Pays de la Loire et Centre, jusqu’en 2016.

Il débute sa carrière en 1981, en tant qu’attaché à l’ambassade de France d’Addis-Abeba, en Éthiopie, jusqu’en 1982, puis enchaîne plusieurs postes de deuxième et premier secrétaire, à nouveau à Addis-Abeba, puis à Sanaa (Yémen), à Mascate (Oman) et à Beyrouth (Liban), jusqu’en 1996. À cette date, il rejoint, pendant un peu moins d’une année, le cabinet d’Hervé de Charette au ministère des Affaires étrangères, en tant que conseiller technique, et devient notamment, entre 1998 et 2002, deuxième conseiller à l’ambassade de France à Washington, aux États-Unis.

De retour en France à cette dernière date, Jacques Champagne de Labriolle prend ensuite les fonctions de chargé de mission, puis de conseiller technique à la présidence de la République, sous l’ère chiraquienne donc, jusqu’en 2007.