Quantcast

Un outil pour inciter les administrations à dématérialiser leurs démarches

2 mars 2018, PAR Acteurs Publics
  • 02
    MIN
  • 0

Le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi. - © PDN/SIPA

Ce “kit”, présenté le 1er mars, vise à accélérer un chantier entamé il y a plusieurs années. Emmanuel Macron entend achever la dématérialisation des démarches administratives d’ici 2022.


Le grand élan que le gouvernement compte donner à la transformation numérique de l’État, les ambitions d’“État plate-forme” ne doivent pas faire oublier le pratico-pratique… Les citoyens peuvent le constater chaque jour, la dématérialisation des démarches administratives est loin d’être achevée. D’où l’impulsion donnée, jeudi 1er mars, par le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, qui a présenté un “kit de dématérialisation” mis à la disposition de toutes les administrations qui souhaitent se débarrasser des formulaires papier.  

Le gouvernement espère qu’au moins 3 000 nouvelles démarches administratives au total pourront être numérisées, dont 500 dès 2018, grâce à ce “kit”. Le système repose sur un site Internet, Demarches-simplifiées.fr, qui héberge les formulaires en ligne pour le compte des administrations utilisatrices. Ces formulaires peuvent être conçus en quelques heures par les administrations utilisatrices, sans compétence informatique particulière. Le site permet ensuite aux agents d’assurer le traitement des formulaires et l’instruction des dossiers, en correspondant avec l’usager via une messagerie.

Mots de passe

L’usager, de son côté, devrait se voir proposer à terme de nombreuses rubriques préremplies, le site devenant capable au fil du temps d’aller chercher les informations, voire les pièces justificatives que l’usager a déjà communiquées dans de précédentes démarches. 

Pour faciliter cette montée en puissance, l’administration est par ailleurs en train de développer un identifiant unique pour toutes les démarches administratives, FranceConnect Identité, visant à simplifier la vie des usagers et à leur éviter de retenir une kyrielle de mots de passe, a rappelé Mounir Mahjoubi lors d’une conférence de presse.

Certains grands services publics ont déjà dématérialisé complètement ou partiellement leurs procédures, avec des bonheurs divers. Si certains sites comme Impots.gouv.fr, qui permet de faire sa déclaration d’impôts puis de les payer, fonctionnent relativement bien, d’autres, comme l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), qui gère les cartes grises et les permis de conduire, ont connu des débuts compliqués.

(avec AFP)