Quantcast

L’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires va changer de président

6 mars 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Orie


Alors que le mandat non renouvelable, de six ans, de Victor Haïm, touche à sa fin, l’Élysée a annoncé ce mardi 6 mars que le Président de la République Emmanuel Macron envisageait de nommer Gilles Leblanc à la présidence de l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (Acnusa).

Rappelons que l’Acnusa est une autorité administrative indépendante ayant notamment pour missions de contrôler l’ensemble des dispositifs de lutte contre les nuisances générées par le transport aérien.

Âgé de 63 ans et ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, Gilles Leblanc est directeur régional et interdépartemental de l'équipement et de l'aménagement (DRIEA) de la région Île-de-France depuis 2014. Justifiant de nombreuses expériences dans le domaine des transports, il a notamment officié à plusieurs reprises en cabinets ministériels. Conseiller technique aux cabinets des ministres en charge notamment de l'Équipement et des Transports (Paul Quilès, puis Jean-Louis Bianco), de 1991 à 1992, puis directeur du cabinet de la secrétaire d'État au Tourisme (Michelle Demessine) en 1997, il a en outre été chargé de mission (transports) auprès du ministre de l'Équipement, des Transports et du Logement (Jean-Claude Gayssot) de 1997 à 1998.

Le nouveau président de l’Acnusa a en outre été directeur général du Port autonome de Paris de 1998 à 2003, et commissaire général aux transports au ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, jusqu’en 2006.

Il a par ailleurs occupé la fonction de coordinateur de l'action en matière de sécurité et de sûreté, au Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), de 2009 à 2014, juste avant d’être nommé à la DRIEA d’Île-de-France à cette dernière date.