Quantcast

Un binôme missionné sur la restitution du patrimoine africain

6 mars 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Collège de France


À l’occasion d’une visite en France du président du Bénin Patrice Talon le 5 mars dernier, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé qu’il avait confié une mission à deux experts culturels pour réfléchir et encadrer les restitutions temporaire ou définitive d'oeuvre du patrimoine africain à l’Afrique, nous apprend Le Figaro. Elle sera confiée à l'historienne d'art Bénédicte Savoy, membre du Collège de France, et à l'écrivain et universitaire sénégalais Felwine Sarr. Ils devront rendre leurs recommandations d'ici novembre prochain.

Cette mission s’inscrit dans le cadre des engagements pris en novembre dernier par Emmanuel Macron lors de sa visite de plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. "Je veux que d'ici cinq ans, les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique." avait-il ainsi annoncé dans son discours à l'université de Ouagadougou, au Burkina Faso. L’annonce de cette mission lors de la visite de Patrice Talon n’est pas anodine puisque ce dernier avait fait une demande officielle de restitution d'une partie du patrimoine béninois en juillet 2016.

Bénédicte Savoy (Photo), 45 ans, ancienne élève de l’École normale supérieure et docteur en Études germaniques, est professeure au département d’histoire de l’art de l’université « Technische Universität » à Berlin depuis 2009. Elle est notamment membre du Haut conseil culturel franco-allemand (HCCFA) depuis 2014 et membre du conseil scientifique du Musée du Louvre depuis 2015.

Felwine Sarr, 45 ans est pour sa part professeur d'Économie à l'université Gaston Berger, au Sénégal.