Quantcast

Élisabeth Claverie de Saint-Martin rejoint un EPIC

7 mars 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Cirad


Jusqu’à récemment directrice adjointe du développement durable à la direction générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Élisabeth Claverie de Saint-Martin vient d’être nommée directrice générale déléguée à la recherche et à la stratégie du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad). Elle remplace ainsi Jean-Luc Khalfaoui, qui a pris les fonctions de président de l’association Agropolis International, en décembre dernier.

Rappelons que le Cirad est un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) créé en 1984, et consacré à la recherche agronomique dans les régions chaudes.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Élisabeth Claverie de Saint-Martin, déjà administratrice du Cirad depuis 2016, devra notamment « piloter le déploiement de la nouvelle vision stratégique dont le Cirad vient de se doter », indique l’établissement. L’Epic souhaite en effet devenir, dans les années à venir, « un opérateur mondial de coopération internationale, capable d’impacter le développement par la science qu’il produit, dans les pays du Sud, avec ses partenaires ».

Âgée de 47 ans, Élisabeth Claverie de Saint-Martin est diplômée de l’ENS de Cachan ainsi que de Sciences Po Paris. Agrégée de sciences économiques et de sciences sociales, cette conseillère des affaires hors classe est également une ancienne élève de l’ENA (promotion "Copernic", 2002).

Elle débute sa carrière en tant qu’enseignante-chercheuse avant de s’orienter, à sa sortie de la prestigieuse école d’administration, vers les affaires étrangères. Dans ce cadre, elle a notamment été première secrétaire à l'ambassade de France à Varsovie, en Pologne, de 2005 à 2009, puis deuxième conseillère à l'ambassade de France dans la capitale espagnole de Madrid de 2011 à 2013. La nouvelle directrice générale déléguée a également été conseillère principale de l'administrateur pour la France auprès du Fonds monétaire international (FMI), et de la Banque mondiale à Washington aux États-Unis, à partir de 2013 et jusqu’en 2016.

C’est à cette dernière date qu’elle avait rejoint la direction générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international en tant que directrice adjointe du développement durable.