Quantcast

La cour d’appel de Versailles a un nouveau premier président

7 mars 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

cour d’appel de Versailles, premier président


Un premier président vient d’être nommé à la cour d’appel de Versailles en remplacement de Dominique Lottin, nommée en octobre dernier membre du Conseil constitutionnel. Bernard Keime-Robert-Houdin était jusqu’ici le premier président de la cour d’appel de Nîmes depuis 2013.

Diplômé de l'Institut d'études judiciaires, Bernard Keime-Robert-Houdin, 65 ans, a commencé sa carrière comme avocat au barreau de Versailles avant de devenir en 1986 juge au tribunal de grande instance de Sens, dans l’Yonne. Il exerce ensuite plusieurs fonctions au TGI de Paris à partir de 1990. Deux ans plus tard, et jusqu’en 1996, le nouveau premier président devient auditeur puis conseiller référendaire à la Cour de cassation. Il est, parallèlement, secrétaire général adjoint à la première présidence de la Cour de cassation.

Après être passé par le secrétariat général de la première présidence de la cour d'appel de Paris, Bernard Keime-Robert-Houdin devient en outre, en 2003, conseiller au sein de cette même cour, puis président du tribunal de grande instance de Besançon en 2006, et enfin président du tribunal de grande instance de Metz en Moselle, de 2009 à 2013.