Quantcast

Un rapporteur d’application nommé pour le projet de loi immigration

7 mars 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Twitter


Ce mercredi 7 mars 2018, la commission des Lois a désigné un député de l’opposition pour devenir rapporteur d’application sur le projet de loi pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif.  Guillaume Larrivé, député LR de l’Yonne, travaillera donc aux côtés de la rapporteure LREM Élise Fajgeles [Lire notre article sur le sujet].

Le texte, controversé, vise à « renforcer la protection des personnes en état de vulnérabilité », « faire converger nos procédures avec le droit et les pratiques européennes » et à « adapter notre droit aux réalités opérationnelles ». Concrètement, il prévoit notamment de doubler la durée de rétention des étrangers en attente d’expulsion, de 45 à 90 jours. En revanche, seront raccourcis la durée moyenne d’instruction de la demande d’asile, passant de 14 à 6 mois, ainsi que le délai maximum pour demander l’asile à compter de l’entrée sur le territoire, de 120 à 90 jours.

La carte de séjour des réfugiés politiques sera elle valable quatre ans au lieu d’un actuellement. Dans le cadre du rapprochement familial, les mineurs isolés pourront faire venir leurs frères et sœurs en plus de leurs parents.

Guillaume Larrivé, 41 ans, est député LR de l’Yonne depuis 2012, conseiller municipal d’Auxerre depuis 2008 et porte-parole des Républicains depuis 2016. Diplômé de l’IEP de Paris, de l’Essec et passé par les bancs de l’ENA (promotion "Copernic", 2002), il entre à sa sortie au Conseil d’État.

À partir de 2006, il se met en disponibilité pour devenir conseiller juridique au cabinet de Nicolas Sarkozy puis de François Baroin, alors ministres de l’Intérieur. Il devient ensuite directeur adjoint du cabinet de Brice Hortefeux, lorsque celui-ci est ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire en 2007 puis ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville en 2009. En 2016, il est le coordonnateur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy pour la primaire de la droite et du centre en vue de l'élection présidentielle.