Quantcast

Une policière belge nommée à la tête d’Europol

8 mars 2018, PAR Acteurs Publics
  • 02
    MIN
  • 0

Catherine De Bolle, future directrice exécutive d’Europol. - © Daina Le Lardic/Isopix/SIPA

L’officialisation de cette nomination est intervenue jeudi 8 mars au niveau ministériel, à l’occasion d’une réunion à Bruxelles des ministres de l’Intérieur des 28. 


Pour la première fois, une femme va diriger l’agence européenne spécialisée dans la lutte contre la criminalité, Europol. La Belge Catherine De Bolle prendra les rênes de l’organisme à partir du 1er mai, a en effet annoncé, jeudi 8 mars, le Conseil de l’Union européenne représentant les 28 pays membres.

Catherine De Bolle, à la tête de la police fédérale belge, a été nommée pour quatre ans et prendra ainsi la succession de l’actuel directeur exécutif d’Europol, le Britannique Rob Wainwright.

Le nom de la commissaire de police belge avait été retenu en décembre dernier parmi une liste de candidats et validé par les 28 pays de l’Union européenne au niveau des ambassadeurs.

Première femme à la tête d’Europol

L’officialisation de cette nomination est intervenue au niveau ministériel, à l’occasion d’une réunion, jeudi 8 mars à Bruxelles, des ministres de l’Intérieur des 28. Après sa sélection, Catherine De Bolle avait fait l’objet d’un “avis positif” d’une commission du Parlement européen.

Dans un tweet, le ministre belge de l’Intérieur, Jan Jambon, a félicité jeudi sa compatriote, “première femme patronne d’Europol”. Il a relevé la coïncidence d’une nomination finalisée un 8 mars, Journée internationale des droits des femmes.

Europol, dont le siège est situé à La Haye (Pays-Bas), a pour principal rôle de soutenir les 28 dans leur lutte contre la grande criminalité internationale et le terrorisme.

(avec AFP)