Quantcast

Nomination d’une cheffe de service à la direction générale de l’offre de soins

14 juin 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Hôpitaux Universitaires Paris Ouest (AP-HP)


Après le départ de Katia Julienne pour la Haute Autorité de santé (HAS) en février dernier [lire notre article sur le sujet], la direction générale de l’offre de soins du ministère de la Santé accueillera, le 1er juillet prochain, Stéphanie Decoopman comme cheffe de service, adjointe à la directrice, Cécile Courrèges.

Cette directrice d’hôpital hors classe de 45 ans était, depuis février 2017, directrice générale des hôpitaux universitaires Paris Ouest.

Passée notamment par Sciences Po Lille et par l’École nationale de la santé publique, devenue l’École des hautes études en santé publique (EHESP), Stéphanie Decoopman a fait une grande partie de sa carrière au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Elle a ainsi débuté son parcours à l’hôpital Émile-Roux, comme directrice adjointe “accueil, hôtellerie et approvisionnements” (1998-2000), avant de rejoindre l’hôpital Rothschild comme directrice adjointe chargée des services économiques et logistiques (2000-2003), puis l’Hôtel-Dieu en tant que directrice adjointe chargée de la stratégie des affaires médicales et des finances.

Stéphanie Decoopman est ensuite passée par le centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen de 2006 à 2009, où elle a été directrice des finances et du contrôle de gestion. De retour à l’AP-HP, la directrice d’hôpital a travaillé, de 2009 à 2013, au siège de Paris, au sein de la direction économique et financière, de l’investissement et du patrimoine. D’abord adjointe au directeur, elle a ensuite été cheffe du service “Efficience et déploiement de projets”, après avoir assuré l’intérim de la direction en 2009-2010. De 2013 à 2017, elle avait pris la direction générale de l’hôpital universitaire Robert-Debré.