Quantcast

Un nouveau directeur central pour le service des essences des armées

14 juin 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

JCP


Pour remplacer Jean-Luc Volpi, en poste depuis 2013, l’ingénieur général de 2e classe du corps des ingénieurs militaires des essences Jean-Charles Ferré a été nommé – au Conseil des ministres du 12 juin – directeur central du service des essences des armées (SEA). Il prendra ses fonctions le 1er août prochain.

Âgé de 54 ans, ce dernier dirigeait depuis 2016 la direction de l’exploitation et de la logistique pétrolières interarmées (DELPIA) et était gouverneur militaire de Nancy.

Diplômé de l’École nationale supérieure du pétrole et des moteurs, ainsi que de l’École navale, Jean-Charles Ferré a d’abord servi comme adjoint au chef du service “Énergie propulsion” du bâtiment Jules Verne, un navire atelier de la Marine nationale (1988-1989), puis a rejoint Toulon comme adjoint au chef du service “Propulsion” d’un sous-marin d’attaque (1991-1992), avant d’être promu chef du service “Propulsion” sur le sous-marin nucléaire d’attaque Émeraude (1992-1994).

Notamment chef de service, puis directeur régional adjoint à la direction régionale du service des essences des armées de Metz en 1998, puis chef de section à direction centrale du service des essences des armées de Malakoff en 2001, Jean-Charles Ferré a en outre été expert “carburant” au centre de planification et de conduite des opérations de l’état-major des armées (2002-2005), chef du bureau “Personnel” à la direction centrale du service des essences des armées de Malakoff (2005-2008) et enfin directeur régional interarmées en région Méditerranée du service des essences des armées à Marseille (2008-2010).

Jean-Charles Ferré avait par ailleurs pris, en 2010-2011, un premier poste de sous-directeur “emploi” à la direction de l’exploitation et de la logistique pétrolières interarmées à Nancy.

Devenu sous-directeur “opérations” à la direction centrale du service des essences des armées à Malakoff de 2011 à 2013, il avait ensuite rejoint, pendant trois ans, l’agence de soutien et d’acquisition de l’Otan (NSPA) en tant que chef de département.