Quantcast

Un nouveau directeur à l’École nationale supérieure des arts décoratifs

6 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Pour succéder à Marc Partouche, en poste depuis 2014, l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad), à Paris, accueillera, le 28 juillet prochain, Emmanuel Tibloux comme nouveau directeur. Il dirigeait, depuis 2011, l’École nationale supérieure des beaux-arts (Ensba) de Lyon.

Dans un communiqué, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a précisé le projet qu’Emmanuel Tibloux compte mettre en œuvre. Un projet qui prévoit notamment de “déployer une stratégie ambitieuse dans les domaines de la pédagogie de l’école, de sa politique internationale et du développement de la recherche”. La ministre a également indiqué que le nouveau directeur “portera une attention particulière aux enjeux d’égalité et de diversité et poursuivra les importants travaux entrepris par son prédécesseur en matière de gouvernance de l’établissement et d’évolution des statuts des personnels”.

Au cours de sa carrière, cet ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, titulaire d’un DEA de lettres modernes, a dirigé l’Institut français de Bilbao, en Espagne entre 2000 et 2004, puis l’École des beaux-arts de Valence de 2004 à 2007 et l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne sur la période 2007-2011.

Cofondateur et directeur de la publication et de la rédaction de la Revue Initiales, revue semestrielle de l’Ensba de Lyon, Emmanuel Tibloux a également été président de l’Association nationale des écoles supérieures d’art entre 2009 et septembre 2017.