Quantcast

Aline Kuster-Ménager en partance pour le Kenya

9 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Conseillère diplomatique auprès du préfet de région Bourgogne-Franche-Comté depuis 2016, Aline Kuster-Ménager, ancienne ambassadrice au Bénin et en Ouganda, vient d’être nommée ambassadrice de France au Kenya. Cette ministre plénipotentiaire de deuxième classe remplace ainsi Antoine Sivan, en poste depuis 2016.

À noter que, comme son prédécesseur, elle devrait également être nommée, en outre, ambassadrice en Somalie. Une nomination qui n’interviendra néanmoins qu’après sa prise de fonctions au Kenya, a indiqué l’intéressée à Acteurs publics.

Âgée de 60 ans, passée par Sciences Po Paris et titulaire d’une licence de sciences économiques, Aline Kuster-Ménager a d’abord été affectée à l’ambassade de France de Brazzaville, au Congo, en 1980, où elle a notamment été troisième secrétaire (1981-1984), avant d’être promue deuxième secrétaire (1984).

Alternant ensuite entre des postes en administration centrale, au Quai d’Orsay, et en ambassade, cette ancienne enseignante a également été, au cours de sa carrière, consule adjointe de France à Yaoundé, au Cameroun (1987-1990), puis représentante permanente adjointe de la France à la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (1994-1999).

Entre 2001 et 2004, Aline Kuster-Ménager est devenue cheffe du département d’Afrique et de l’océan Indien à la direction générale de la coopération internationale et du développement du ministère des Affaires étrangères. Elle a ensuite été déléguée dans les fonctions de sous-directrice de la programmation, des affaires financières et de la coordination au service de la stratégie, des moyens et de l’évaluation (2004-2005), puis sous-directrice de la programmation et des affaires financières au service des moyens et du réseau (2005-2006) au sein de cette même direction.

La nouvelle ambassadrice au Kenya avait par la suite rejoint le ministère chargé de l’Écologie, d’abord en tant que chargée des fonctions de cheffe du service des affaires internationales au secrétariat général (2006-2008), puis comme sous-directrice du changement climatique et du développement durable à la direction des affaires européennes et internationales (2008-2010).

Par la suite, Aline Kuster-Ménager était devenue ambassadrice en Ouganda, entre 2010 et 2013, puis au Bénin, entre 2013 et 2016.