Quantcast

Georges Soleil prend de nouvelles fonctions au ministère des Armées

10 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Avec la réorganisation de la direction des systèmes d’information du ministère des Armées, devenue direction générale du numérique, des systèmes d’information et de communication (DGNum), les fonctions de Georges Soleil, en son sein, ont évolué. De sous-directeur de la stratégie, ce capitaine de vaisseau a en effet pris le poste de sous-directeur de la gouvernance du numérique.

Rappelons que cette réorganisation intervient pour mener à bien le plan de transformation numérique des armées, présenté par la ministre Florence Parly en avril dernier [lire notre article sur le sujet].

Dans ce cadre, la nouvelle sous-direction de la gouvernance du numérique (SDGN) élargit le périmètre de ses compétences. En plus de ses compétences initiales, notamment sur les orientations stratégiques à donner en matière de systèmes d’information et de communication, elle “est tenue informée des travaux de programmation budgétaire en matière de numérique et de systèmes d’information et de communication, en analyse la cohérence et en prépare les restitutions synthétiques au profit du ministre”, indique l’arrêté fixant l’organisation de la DGNum.

Âgé de 57 ans, Georges Soleil, ingénieur spécialisé dans les systèmes d’information, diplômé de l’École navale de Brest et de l’École supérieure d’électricité (Supelec), a débuté sa carrière en base aéronautique navale, comme adjoint au chef du service de la maintenance aéronautique (1985-1987).

Au cours de sa carrière, Georges Soleil a ensuite notamment été directeur d’enseignement et professeur à l’École de l’air entre 1994 et 1996, puis chef du groupement technique aéronautique sur le porte-avions Clemenceau, pendant un an, avant de prendre un poste de directeur de projets informatiques au sein du service de l’aéronautique navale, un établissement d’approvisionnement de l’aéronautique navale, à Toussus-le-Noble (1997-1999).

À partir de 1999, il a rejoint la structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques (Simmad) du ministère chargé de la Défense, à Paris, où il a été contrôleur de gestion. Il y a également occupé, plus tard dans sa carrière, le poste de chef du département “Ingénierie et réglementation”, entre 2007 et 2011, après avoir intégré l’état-major de la Marine, comme chef du bureau “Soutien de l’aéronautique navale”, entre 2002 et 2007.

De 2011 à 2015, Georges Soleil est devenu chargé de mission “système d’information et de communication” au sein de la délégation pour le regroupement des états-majors et services centraux de la défense (DRESD), avant d’être promu sous-directeur de la stratégie à la direction générale des systèmes d’information et de communication, désormais baptisée DGNum.