Quantcast

Un nouveau secrétaire général pour le One Planet Summit

10 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

LG


Avec le départ d’Hugues Moret, qui est récemment devenu ambassadeur en Uruguay [lire notre article sur le sujet], Laurent Gallissot a été nommé secrétaire général du One Planet Summit pour lui succéder. Ce conseiller des affaires étrangères prend ainsi les rênes de ce sommet international sur le climat lancé par la présidence de la République, rassemblant les acteurs de la finance publique et privée, et dont la première édition s’est tenue en décembre dernier à Paris.

À noter que le prochain événement est prévu à New York en septembre prochain et aura pour objet un point d’étape des 12 engagements pris lors du sommet de Paris avant, selon nos informations, une prochaine édition africaine, au printemps 2019.

Conseiller diplomatique auprès du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur depuis 2016, Laurent Gallissot, 51 ans, a effectué une grande partie de sa carrière au sein de la diplomatie française.

Ce titulaire d’un DEA en langue française et d’un master européen spécialisé en management des entreprises culturelles a en effet notamment d’abord été deuxième secrétaire à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne à Bruxelles, de 2005 à 2007, avant d’y être, plus tard dans sa carrière, conseiller au service des politiques externes, entre 2011 et 2014. Dans l’intervalle, ce diplomate a été premier secrétaire à l’ambassade de France à Rome (2008-2011).

Devenu chef de la mission de la langue française et de l’éducation au sein de la direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international du Quai d’Orsay (2014-2016), Laurent Gallissot avait ensuite pris, de 2014 à 2016, les fonctions d’administrateur du Centre international d’études pédagogiques.

Dans les débuts de sa carrière, le nouveau secrétaire général du One Planet Summit a notamment été chercheur à l’Institut universitaire européen de Florence, en Italie (1990-1993), directeur du Centre culturel français de Jérusalem (1996-2000), puis attaché culturel à l’ambassade de France à Ottawa, au Canada (2000-2002).