Quantcast

Christian Dubost rejoint un service d’inspection

11 juil. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 03
    MIN
  • 0


Un nouveau départ pour Christian Dubost. Cet ingénieur en chef des Mines, jusque-là directeur de l’environnement et du développement durable de SNCF Réseau, va en effet quitter ses fonctions au sein du gestionnaire du réseau ferré national au 31 août prochain pour rejoindre le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), en tant que membre permanent.

Rappelons que le CGEDD est un service du ministère de la Transition écologique et solidaire, né en 2008 de la fusion du Conseil général des ponts et chaussées (CGPC) et du service de l’inspection générale de l’environnement (Sige). Il est notamment chargé de conseiller le gouvernement en matière de sujets tels que l’environnement, les transports, le BTP, l’urbanisme ou la politique de la ville. Il assure par ailleurs “une mission d’inspection générale portant sur la régularité, la qualité et l’efficacité de l’action des services de l’État placés sous l’autorité du ministre de la Transition écologique et solidaire, ainsi que des établissements publics placés sous leur tutelle”, indique son site Internet.

Âgé de 58 ans, Christian Dubost était directeur de l’environnement et du développement durable de Réseau ferré de France (aujourd’hui SNCF Réseau) depuis 2014.

Ancien élève de l’École polytechnique et titulaire d’un DEA en politique économique et sociale, il a débuté sa carrière en 1984, en tant qu’adjoint au directeur, chef de la division “Énergie-sûreté nucléaire”, à la direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement* (Drire) de Champagne-Ardenne.

Devenu adjoint au sous-directeur des chambres de commerce et d’industrie du ministère de l’Industrie en 1988, il avait ensuite officié, à partir de 1990, comme secrétaire général adjoint des Drire, à la direction de l’action régionale et de la petite et moyenne industrie du même ministère.

Christian Dubost avait par la suite pris les fonctions de délégué au développement technologique au sein du Syndicat mixte d’études et de gestion de l’Europôle méditerranéen d’Arbois (Jura) sur la période 1992-1993 et, dans la foulée, de secrétaire général du conseil économique et social de Provence-Alpes-Côte d’Azur, jusqu’en 1999.

C’est à cette dernière date qu’il avait rejoint Réseau ferré de France. Au sein de l’ancien gestionnaire d’infrastructures, il a d’abord été directeur de la mission “Ligne nouvelle Languedoc-Roussillon” (1999-2004), puis directeur des anciennes régions Languedoc-Roussillon (2004-2008) et Midi-Pyrénées (2008-2013), avant de prendre ses fonctions actuelles.

 

* Les Drire étaient d’anciens services déconcentrés du ministère de l’Écologie, assurant également des missions relevant des ministères de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, et dont les missions ont été reprises, dans beaucoup de cas, par les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) et les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte).