Quantcast

Éric Gérard prend un premier poste d’ambassadeur

11 juil. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 01
    MIN
  • 0

CFCIM


Le conseiller des affaires étrangères hors classe Éric Gérard, jusque-là en mission à l’administration centrale du Quai d’Orsay, et ex-consul général de France à Alger entre décembre 2017 et mai dernier [lire notre article sur le sujet], vient d’être nommé ambassadeur, haut représentant de la République française auprès de la République centrafricaine. Il succède ainsi à Christian Bader, qui occupait la fonction depuis 2016

Titulaire d’une licence d’allemand, d’histoire et de droit et ancien élève de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, Éric Gérard, 54 ans, est un ancien lieutenant-colonel de gendarmerie. Il a notamment été chargé de mission au centre d’analyse et prévision du ministère des Affaires étrangères entre 2004 et 2006 et chef du service de la sécurité diplomatique à la direction générale de l’administration de ce même ministère entre 2007 et 2009.

Devenu délégué dans les fonctions de sous-directeur de la sécurité diplomatique et de défense à la direction générale de l’administration et de la modernisation, toujours au Quai d’Orsay, entre 2009 et 2013, Éric Gérard avait ensuite pris son premier poste de consul général, à Marrakech, au Maroc, jusqu’en août 2017, avant d’être nommé consul général d’Alger en décembre de la même année.